Transplantation fécale : par en haut ou par en bas ?
La transplantation fécale peut se faire par voie haute ou par voie basse selon les habitudes du centre expert.
La transplantation de microbiote fécal consiste à administrer une préparation de matière fécale issue d’un sujet sain à un patient atteint d’une pathologie liée à une altération du microbiote intestinal, en vue d’exercer des effets thérapeutiques. La seule indication reconnue en pratique clinique est l’infection à Clostridium difficile récidivante (au moins 3 épisodes de colites confirmées par la présence de toxines dans les selles et avec un intervalle de moins de 8 semaines entre les épisodes, malgré un traitement bien conduit). 
La sélection du donneur répond à des critères spécifiques visant à limiter au maximum le risque infectieux. La selle doit être acheminée dans les 6 heures après l’émission, puis techniquée sous la responsabilité de la pharmacie hospitalière (chaîne de préparation dans des conditions d’hygiène stricte). La congélation des selles permet de conserver les préparations pendant 1 an. L’administration peut se faire soit par voie basse (par lavement ou par coloscopie), soit par voie haute (par sonde nasoduodénale ou nasogastrique), ou plus récemment par administration de gélules congelées. Une préparation colique par polyéthylène glycol est réalisée le plus souvent au préalable. 
Microbiote intestinal. Trang-Poisson C. Rev Prat 2019;69(7):792-793 Groupe français de transplantation fécale https://www.gftf.fr/

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien