Un patient de 72 ans sans antécédent, hormis une hypertension artérielle sous ramipril, est hospitalisé par les pompiers aux urgences pour une perte de connaissance brutale de quelques secondes avec chute au sol dans la rue et reprise de conscience immédiate.

Les constantes à l’arrivée sont les suivantes : pression artérielle (PA) = 150/90 mmHg ; fréquence cardiaque (FC) = 65 batt/min ; température (T°) = 36,8 °C ; saturation en oxygène (Sa) 99 % en air ambiant.

Il a une plaie à l’arcade sourcilière.

Devant ce tableau de syncope, un électrocardiogramme (ECG) est réalisé (fig. A) :

Figure A : ECG à l'admission aux urgences (source É. Marijon)
Comment interprétez-vous cet ECG ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien