Vous recevez en consultation un homme de 67 ans. Il a travaillé comme ouvrier dans l’électroménager toute sa vie jusqu’à son licenciement il y a 10 ans, depuis lequel il prend un comprimé d’alprazolam 0,5 pour s’endormir le soir. Il déclare un tabagisme chiffré à 20 paquets-année et vous rapporte des érections moins fortes, gênantes pour sa vie sexuelle, une prise de poids et une sensation d’être tout le temps fatigué qui ne fait que s’aggraver depuis son licenciement.
Question 1 - S’ils étaient présents à l’interrogatoire du patient, les symptômes suivants vous orienteraient vers un déficit en testostérone :

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien