Un patient de 82 ans se présente aux urgences ophtalmologiques pour un ptosis de l’œil droit d’apparition brutale après chute de sa hauteur.

Il présente comme antécédent médical une cardiopathie ischémique stentée, un diabète de type 2, une dyslipidémie, une hypertension artérielle. D’un point de vue chirurgical il a été opéré de la cataracte des deux yeux et d’une hernie inguinale à gauche.

Il vous raconte qu’il s’est pris les pieds dans son tapis et qu’il s’est cogné la tête sur le sol sans perdre connaissance.

En soulevant la paupière de l’œil droit voici ce que vous voyez (figure 1) :

Figure 1 (note : il s'agit d'un exemple, et non pas du patient en question / source : G. Kielwasser).
Question 1 - Vous constatez : 

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien