Une patiente de 86 ans est retrouvée un matin au sol par son infirmière. La patiente explique avoir chuté dans la nuit en voulant se rendre aux toilettes. L’examen clinique retrouve un membre inférieur droit déformé non mobilisable et une escarre du sacrum stade 3. Les examens complémentaires mettent en évidence une fracture du col fémoral droit qui est opérée avec mise en place d’une prothèse totale de hanche. La patiente à l’appui autorisé dès J1. Elle est prise en charge par le kinésithérapeute, qui vous interpelle rapidement car la patiente appréhende une nouvelle chute, et la verticalisation est impossible. 
Comment prenez-vous en charge cette escarre ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien