M. B., 72 ans, consulte à votre cabinet de médecine générale accompagné de son épouse pour de curieux phénomènes. En effet, récemment, il lui est arrivé à trois reprises d’avoir du mal à parler. Son épouse vous rapporte qu’il « bafouillait » pendant quelques secondes ou minutes. Les trois épisodes sont survenus à des moments complètement différents de la journée, sans horaire particulier. M. B. est inquiet car il n’arrivait pas à « trouver ses mots », ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. Dans ses antécédents, il vous rapporte un syndrome coronaire aigu traité par la pose d’un stent en 2000 et un tabagisme à 20 paquets-année sevré depuis cet accident. Votre examen clinique ne retrouve pas de déficit sensitif ni moteur mais montre une hyper-réflexivité ostéo-tendineuse de l’hémicorps droit avec signes de Hoffmann et de Babinski droits. Il n’y a pas d’anomalie des nerfs crâniens.
Question 1 - Vous déduisez de votre examen clinique que M. B. présente :

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien