Vous recevez en consultation aux urgences pédiatriques le jeune Théo, 2 ans et demi, amené par son père car il pleure sans cesse depuis deux heures et a vomi. Il est né à terme et n’avait pas de problème de santé particulier depuis la naissance. Sa température est à 37,8° C. À la palpation abdominale, vous retrouvez un ventre sensible à droite ainsi qu’une bourse droite vide. Le testicule gauche est bien présent et non douloureux.
Question 1 - Vous réalisez un examen clinique complet à la recherche d’une orientation diagnostique.
Les rectorragies sont un signe assez spécifique de l’invagination iléocæcale témoignant de lésions muqueuses superficielles.
Un ictère oriente bien évidemment vers une colique hépatique.
La psoïtis est une douleur lors de la contraction du muscle psoas, signe d’autant plus marqué que l’appendicite est postérieure, vers le psoas, donc rétrocæcale.
Le toucher rectal ne doit être réalisé qu’exceptionnellement chez l’enfant et n’a pas d’indication ici.
La hernie inguinale étranglée chez l’enfant se manifeste par une tuméfaction douloureuse et irréductible de la région inguinale.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien