Une patiente consulte pour l’ouverture de son dossier de grossesse à 12 semaines d’aménorrhée. Vous apprenez qu’elle est manipulatrice en radiologie dans un hôpital voisin.
Question – Quel seuil d’exposition au rayons ionisants préconisez-vous de ne pas dépasser afin d’éviter un surrisque pour la grossesse ?
La réponse à cette question est contenue dans le décret modifié 2003/296 du 31 mars 2003 transposant la directive Euratom 96/29 dans le Code de la santé publique : en cas de grossesse, avérée et médicalement constatée, les dispositions sont prises pour que l’exposition de l’enfant à naître, pendant le temps qui s’écoule entre la déclaration de grossesse et le moment de l’accouchement, soit aussi faible que raisonnablement possible et en tout état de cause en dessous de 1 mSv. Toutefois, on peut considérer que la dose à laquelle l’embryon ou le fœtus est exposé est dix fois inférieure à la dose indiquée par le dosimètre passif, ceci en raison de l’absorption par les tissus.

Exercez-vous aux ECN avec les dossiers progressifs et les LCA de La Revue du Praticien